Il faut réhabiliter la matière!

Les humains ont tendance à mésestimer la matière peut-être parce qu’elle est associée à la mécanique, à la pierre, à la terre, à la poussière et à la mort. On a eu du mal à accepter que cette matière avec laquelle on n’avait pas encore été capable de faire mieux que des machines relativement simples, puisse être estimable: pourrait-on n’être fait que de matière, être qu’un arrangement de petites billes ou de rouages quelconques qu’ils soient électroniques ou chimiques. À cette « mésestimation », s’ajoute une surestimation des facultés humaines (esprit, conscience, art, amour, etc.), une sorte de sublimation divine. On a donc créé la dualité corps-âme où l’âme serait le lieu des facultés les plus « nobles » de la personne. Ou pour être plus « moderne », on a considéré que notre univers est composé du cosmos physico-chimique et d’une sorte de nuage spirituel (une conscience universelle) qui enveloppe tout ça et qui, par l’intermédiaire de la matière, permettrait l’esprit, la conscience, l’intelligence et peut-être même la vie; par nos aptitudes « spirituelles », nous ferions parties de cette conscience universelle.

Mais, on se rend compte de plus en plus des possibilités infinies de la matière-énergie grâce à l’avancement de l’électronique, de la biologie et de l’étude du cerveau. La matière, ce n’est pas qu’une masse de petites billes inertes, elle est composée d’entités d’énergie capables d’interagir les unes avec les autres et, sous l’influence de flux d’énergie, elle peut produire des réactions (je dirais même inter-réactions) infiniment complexes. La matière est tout à fait estimable d’abord tout simplement parce qu’elle existe (et ce n’est pas rien!) et aussi parce qu’elle a formé des structures extraordinaires par leur gigantisme ou leur petitesse et surtout par leur complexité. On se rend de plus en plus compte que c’est essentiellement cette complexité croissante qui a permis l’apparition de la vie et celle d’êtres capables de penser et d’avoir conscience de soi et de l’univers. C’est tout à fait étonnant! Je l’avoue.

Et ce n’est pas fini! Car ce qui intéressant avec la complexité, c’est qu’elle peut augmenter à l’infini. Il est probable qu’il existe dans l’univers des êtres extra-terrestres beaucoup plus complexes que nous; capables par exemple, d’avoir conscience de plusieurs choses en parallèle (nous, notre petite conscience est bien limitée, elle ne peut traiter qu’une chose à la fois…, notre cerveau, lui cependant, est capable de faire plusieurs choses en même temps…)

Faudra-t-il attendre que les humains créent eux-mêmes des structures assez complexes capables de penser et d’avoir conscience d’elles pour qu’enfin, tous admettent l’infinie potentialité de la matière-énergie? Ils vont peut-être y arriver bientôt (dans un siècle ou deux?), à moins qu’ils disparaissent avant. Même qu’ils pourront possiblement créer des êtres plus complexes qu’eux-mêmes. Peut-être qu’avant ça, nos cerveaux vont petit à petit se déprogrammer, se libérer des vieilles idées dualistes fortement ancrées dans notre culture depuis quelques millénaires…, mais ce n’est pas sûr…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s