La Mort avec un grand M, 2ème partie

Mythe de la survie

C’est clair que pour qu’un organisme reproduise avec succès son ADN, il doit chercher à survivre au moins tant qu’il n’a pas terminé sa tâche, c’est ce qu’on appelle l’instinct de survie. Chez les animaux conscients et les humains en particulier, cet instinct rend difficile l’acceptation de la mort et les amènent à espérer et même à croire (!) à une vie après la mort. Ils inventent des mythes auxquels ils s’efforcent de croire; les enfants humains étant très réceptifs et très crédules, se font facilement endoctrinés et ils est très difficiles pour eux, rendus adultes, de se libérer de ces croyances, mêmes si elles sont complètement farfelues.

La vie, l’existence, ça n’a pas de sens

Aussi, étant habitué à donner un sens à tout (on travaille pour manger, s’habiller, satisfaire tous ses besoins et ceux de ses enfants,…), on se demande à quoi ça sert tout ça, si on finit tous par mourir. Je pourrais vous dire que, en fait, on vit pour reproduire son ADN… Mais, en fait, ça n’a pas vraiment d’importance qu’un ADN ou un autre persiste dans la nature, ça ne sert à rien; c’est juste comme ça: les ADN sont apparus spontanément, sans raison et sans but, parce que les conditions étaient favorables et l’évolution par la sélection naturelle a fait le reste. C’est absurde, allez-vous me dire. Mais moi, je vous dis que ce serait absurde si ce ne l’était pas. Il ne faut pas chercher à donner un sens à la vie ou à l’existence. (C’est une mauvais habitude que nous avons parce que dans la vie de tous les jours, généralement, nos actions ont un but, ont du sens, les objets que nous créons servent à quelque chose.) Admettons que notre vie serviraient à gagner le paradis, ou la félicité éternelle ou quelque chose du genre, alors à quoi servirait cette félicité…; ce n’aurait aucun sens! (On aurait du mal à accepter que notre vie sur terre n’ait pas de sens, mais on accepterait une vie éternelle inutile!) Rappelez-vous que le plaisir et l’amour ne sont que des moyens que l’évolution des espèces a trouvé pour  permettre une meilleure survie; ce ne peut être un but en soi.

Nous sommes des animaux pour vrai

C’est évident aussi que notre sort devrait être le même que celui des animaux. Oui, nous sommes des animaux, on nait, on mange, on défèque, on se reproduit, on meurt, tout comme eux; nous avons les mêmes organes, nous sommes différentes variantes d’un même modèle. Donc, notre mort doit être la même que celle des animaux. Quand notre organisme ne sert plus à rien et est trop usé ou brisé, il cesse de fonctionner et meurt. Toutes ses propriétés extraordinaires (vie, conscience, intelligence, amour,…), qui étaient le résultats de mécanismes hyper-complexes, disparaissent quand ces mécanismes et les structures qui les sous-tendaient, sont détruits.

Nous sommes comme des « fleurs »

L’invention de l’âme a été faite parce qu’on ne pouvait pas croire que l’esprit et la conscience pouvaient surgir de la matière (dont on sous-estimait grandement les possibilité) et parce qu’on espérait une vie éternelle. Mais, votre esprit et votre conscience sont indissociables de votre corps; ils sont le résultat de la complexification de la matière. Donc, si cette dernière est quelque peu désorganisée ou détruite, votre esprit n’est plus. Est-ce que cette pensée est terrifiante? Mais pourquoi? C’est naturel. Il faut comprendre que vous faites partie de l’univers; que vous êtes comme une fleur de celui-ci ; quand la fleur meurt, la plante reste vivante. Vous êtes une conscience momentanée de l’univers…, n’est-ce pas extraordinaire! Et pourquoi on devrait vivre ou exister éternellement? Alors que toute structure dans cet univers apparaît et disparaît, naît et meurt. Vous n’existiez pas, pendant des milliards d’années avant votre naissance et vous n’en avez pas souffert, pourquoi ça serait différent après votre mort?

Un commentaire pour La Mort avec un grand M, 2ème partie

  1. Richard Bastien dit :

    C’est pour moi très difficile d’admettre ta théorie. Je dois cependant avouer que ta théorie est logique. Tu me fais réfléchir mon cher Pierre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s