Qu’est-ce qu’on devrait faire de toute urgence-2

Au Québec, il y a une volonté de plus en plus forte de développer nos ressources gazières et pétrolières. Voici quelques arguments qu’on nous répète: de toutes façons, on a besoin de pétrole, on ne va pas cesser du jour au lendemain d’en consommer, aussi bien utiliser le nôtre plutôt que de l’importer; il y a un risque de pollution, mais, si ce n’est pas chez nous, le risque va être dans les pays d’où on importe le pétrole; il faut en revenir avec le syndrome « pas dans ma cour »; il faut développer de la richesse pour réduire notre dette (et, pourquoi pas, l’éliminer complètement) et pour qu’on puisse maintenir les services à notre population vieillissante et préserver le « modèle québécois ».

Bien sûr, ces arguments ne me convainquent pas du tout! Plus on va puiser de pétrole dans le sous-sol de la Terre, moins il sera cher et plus on va en consommer. Il faut absolument, d’ici 2030, arrêter d’utiliser le pétrole et les autres sources fossiles d’énergie. On peut facilement satisfaire les besoins d’énergie des humains avec des sources renouvelables et non polluantes: solaires, éoliennes, hydrauliques, géothermiques, marémotrices, etc. sans oublier les économies d’énergie! On dit que ce sont des énergies plus dispendieuses; c’est faux, c’est tout le contraire si on considère les dégâts que produisent les énergies fossiles (pollution, changements climatiques,…) En plus, quand on parle d’une matière qui n’est pas renouvelable, on ne devrait pas considérer que le cout de l’extraction, mais aussi la valeur intrinsèque de cette matière qu’on fait disparaitre et qui ne sera plus disponible pour les milliers de générations qui vont nous suivre.

En attendant qu’on cesse d’utiliser le pétrole complètement, achetons-le à des pays qui ont vraiment besoin d’une aide économique, qui utilisent ces revenus pour sortir leur population de la pauvreté et qui produisent un pétrole qui ne pollue pas trop.

Quant à la dette, il est normal qu’on assume une dette; comme je l’explique dans une autre page, la dette est la source de l’argent; pas de dette, pas d’argent. Ce serait injuste qu’on refile notre dette (source de notre argent) à d’autres pays qui devraient payer pour les intérêts de l’argent qu’on utilise!

Au Québec, on aurait trop d’électricité et c’est pourquoi on veut ralentir le développement de l’éolien; c’est une erreur. Il faut continuer à développer l’utilisation de l’énergie du vent et des autres sources renouvelables… et en même temps, faire le transfert du pétrole vers l’électricité pour le transport en particulier (pour les avions, il suffirait de transformer l’énergie électrique en énergie chimique non polluante (par exemple, production d’hydrogène à partir de l’eau ou de méthane à partir du CO2). On doit aussi changer le mode de chauffage et de climatisation: d’abord, développer une mentalité de conservation, bien isoler les maisons, utiliser les échangeurs de chaleur, les pompes à chaleur, des capteurs solaires et des tampons thermiques souterrains.

Qu’est-ce qu’on devrait faire de toute urgence-3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s